Eric Banks l'emporte

mercredi 20 novembre 2019
Retour aux nouvelles
Eric Banks l'emporte

 

 

Eric Banks remporte la Coupe Canada Sani Marc - Desjardins

Eric Banks, de Truro, Nouvelle-Écosse, est devenu le champion 2019 de la Coupe Canada Sani Marc – Desjardins tenue sur les allées du club de golf Victoriaville en vertu d’un pointage de 264, soit 24 coups sous la normale.

Au niveau des amateurs, Étienne Papineau (Pinegrove) est le nouveau détenteur du trophée Subway remis au champion de la catégorie grâce à un cumulatif de 270, 18 sous la normale.

Devant la plus grosse foule depuis que le tournoi se tient à Victoriaville, les joueurs ont donné tout un spectacle et le tableau des meneurs changeait continuellement. Jusqu’à ce que Banks y aille d’un aigle au 12e trou, ce qui lui donnait une priorité de quatre coups à ce moment.

Un peu plus loin sur le terrain, Russell Budd faisait des étincelles avec une ronde de 67, ce qui l’amenait à un cumulatif de 24 sous le par, et à un coup de la tête.

« Je viens de remporter la plus grosse victoire de ma carrière, a mentionné le nouveau champion, 25 ans, qui a aligné des rondes de 63, 67, 66 et 68. C’est vraiment incroyable de jouer devant une telle foule. J’ai eu un départ un peu difficile puis, après avoir réussi un oiselet un peu chanceux au cinquième trou, j’ai repris mon plan de match qui était de garder le focus sur chaque coup. »

Son oiselet au 12e trou lui a donné le momentum qu’il fallait. « Avec une avance de quatre coups, même si je savais que rien n’était gagné d’avance, je me sentais plus confortable. Mon jeu était de viser les centres des verts sur les normales 3. J’ai été un peu plus agressif avec mes coups de départ sur les normales 4. »

La victoire était aussi un peu spéciale pour Eric Banks qui a déjà subi deux opérations à cœur ouvert, une en 2012 et une autre en 2016. « Je suis parfaitement remis, je peux faire tout ce que je veux comme exercices physiques. J’avais un genre de trou entre les deux oreillettes du cœur et les chirurgies ont réglé le tout. »

Eric Banks a participé à quelques tournois du circuit Mackenzie Tour PGA Canada grâce à des exemptions et des qualifications du lundi. Son but est d’avoir un statut régulier à ce circuit.

Keven Fortin-Simard, à 22 coups sous la normale pour le tournoi, a connu sa bonne part de succès. « Dans l’ensemble, je suis très satisfait de ma semaine. J’étais au plus fort de la lutte, je me suis donné plusieurs chances de gagner. Pendant les quatre jours du tournoi je ne me suis jamais battu avec le terrain. À 22 sous le par, j’ai forcément joué du bon golf. »

Vincent Blanchette (Pinegrove), auteur du record absolu du parcours lors de la deuxième ronde, à 60, a terminé au troisième rang à égalité avec Fortin-Simard. « Je n’avais jamais joué un pointage aussi bas dans un tournoi de quatre rondes. Aujourd’hui, avec une ronde de 3 coups sous la normale, je savais que ce n’étais pas assez pour gagner. Dans l’ensemble je suis bien content de ma semaine. Je n’ai pas fait beaucoup d’erreurs, c’est très bien. »

Étienne Papineau méritait amplement son titre de champion amateur de la Coupe Canada Sani Marc – Desjardins. « Je suis très content, je viens de prouver que je suis capable de jouer avec les meilleurs professionnels du pays. Aujourd’hui, c’était ma meilleure journée de frappe, mon jeu avec les longs fers était impeccable. Ce fut une vraie belle semaine. »

Jeffrey Lebeau (Sherbrooke) a connu une semaine enrichissante, lui qui a terminé avec un pointage de 291, trois au dessus de la normale. « Aujourd’hui ça allait moins bien mais au total j’ai bien aimé ma semaine. J’ai appris beaucoup en évoluant avec des professionnels. Nous sommes habitués à jouer avec des jeunes de notre âge et là, j’ai eu l’occasion de côtoyer des joueurs d’expérience. Et d’avoir à composer avec le groupe de spectateurs qui nous suivaient, ça fait également partie de l’apprentissage. »

Un des favoris locaux de la foule, Francis Rouillier a apprécié son tournoi. « J’ai  moins bien joué lors de la dernière ronde mais alors qu’il me restait trois trous à jouer, mon père m’a rappelé que j’étais à 12 coups sous la normale et d’apprécier le reste de la ronde. Je suis content d’abord d’avoir fait les quatre rondes et surtout comment j’ai géré la pression. Étant un joueur de Victoriaville, c’est certain que je voulais montrer que je pouvais jouer du bon golf à mes parents, mes amis et mes élèves. »

Retour aux nouvelles
Boutique
©2011, Club de golf Victoriaville. Tous droits réservés