Une touche féminine à la coupe

mercredi 20 novembre 2019
Retour aux nouvelles
Une touche féminine à la coupe

Sarah-Ève Rhéaume en sera èa une premièere participation èa Victoriaville

 

Sarah-Ève Rhéaume et Noémie Paré, prêtes pour la Coupe Canada Sani Marc Desjardins

La championne provinciale amateur 2019, Sarah-Ève Rhéaume et la vice-championne Noémie Paré ont confirmé leur présence à la Coupe Canada Sani Marc – Desjardins qui aura lieu au club de golf Victoriaville du 15 au 18 août.

Une première pour Sarah-Ève Rhéaume

« Ce sera ma première expérience à la Coupe Canada Sani Marc - Desjardins, mentionne Sarah-Ève, du Royal Québec, et j’ai vraiment hâte d’y participer car c’est un excellent tournoi. Le contingent est relevé avec tous les joueurs qui seront présents. Il s’agira de ma première compétition importante contre des gars. Ça m’est arrivé une fois de jouer en compétition avec des gars à l’occasion d’un petit tournoi que mon entraîneur Fred Colgan avait organisé lors d’une des visites de l’Académie aux Etats-Unis. »

Pour le tournoi de Coupe Canada, les filles s’élanceront sur une distance de 6400 verges ou plus. « C’est parfait pour moi, j’aurai une belle opportunité pour mesurer mon jeu, pour voir où j’en suis dans mon cheminement. Ça ne me fait pas peur de jouer les mêmes départs que les gars. Je suis une longue cogneuse alors la distance ne m’effraie pas. Je ne dis pas que je pourrai prendre toutes les normales 5 en deux coups mais je suis capable de bien me débrouiller. »

Le club de golf de Victoriaville a ceci de particulier qu’il compte six trous à normale 3, six à normale 4 et six à normale 3. « L’important pour moi est de profiter des normales 3. »

Sarah-Ève Rhéaume aura eu un été bien chargé avec le championnat provincial amateur féminin, puis le championnat canadien amateur féminin où elle a terminé au 24e rang et cinquième canadienne. Un peu plus tôt dans la saison elle avait fini 2e au tournoi Women’s Eastern Amateur aux Etats-Unis. « J’arrive à la Coupe Canada avec une bonne dose de confiance et j’ai bien hâte de vivre cette première expérience. »

Dans quelques semaines ce sera le retour à l’université Furman, en Caroline du Sud. « Je retourne pour une deuxième année, dit-elle. J’ai adoré ma première année, c’était vraiment extraordinaire. J’arrivais dans un nouvel environnement mais les filles de l’équipe et l’entraîneur m’ont rapidement mise à l’aise. Je me suis vite adaptée. »

Retour à la maison pour Noémie Paré

Noémie Paré sera en pays de connaissance puisque son club d’attache est celui de Victoriaville où elle réside. « C’est ma troisième participation à la Coupe Canada, dit-elle en entrevue téléphonique, et je remercie la direction de me donner cette opportunité de prendre part à un tournoi aussi prestigieux. C’est un honneur pour moi. »

Depuis quelques années les occasions de jouer en compétition sur son terrain sont plutôt rares. « Je ne joue pas souvent chez nous en compétition et c’est pourquoi j’ai bien hâte de me produire devant mes parents et amis. » D’ailleurs il y aura sûrement plein de parenté qui assistera au tournoi puisque Jean-Michel, le frère de Noémie, y participe à titre de professionnel.

Noémie n’a pas d’attente particulière sinon que de profiter d’une belle expérience et aussi pour l’honneur. « L’an passé, on jouait pour une distance totale de 6400 verges, je ne sais pas comment ce sera pour cette année. Il faudra que je me base sur le jeu court car nous ne sommes pas capables de frapper aussi loin que les hommes. Une chose est certaine, à chaque soir je veux me dire que je me suis amusée sur le terrain. »

La joueuse locale est capable de frapper une longue balle. « C’est ce qui fait ma force, ajoute-t-elle, je suis capable de me mettre en situation de faire des oiselets. Alors c’est pourquoi mon jeu court sera important. »

Après une participation au championnat provincial amateur féminin où elle a terminé deuxième, puis une au championnat canadien, elle entame une autre série de tournois. D’abord la Coupe Canada Sani Marc - Desjardins, puis le lendemain du tournoi elle sera à Toronto pour tenter de se qualifier pour l’Omnium canadien féminin où elle espère y passer toute la semaine. Ensuite ce sera un voyage dans l’Ouest, au tournoi Master’s Trophy, une compétition réservée aux joueuses des pays du Commonwealth.

Retour aux nouvelles
Boutique
©2011, Club de golf Victoriaville. Tous droits réservés